• Mistress_Euryale

Partie 1 | L'île (French Version)

English version:

Part 1: A Paradise Island | https://www.dominatrixdiary.com/post/paradise-island-bdsm

Part 2: The Chastity Cage | https://www.dominatrixdiary.com/post/part2-chastity

Part 3: coming soon!


---------------------------------


J'ai récemment commencé à collaborer avec l'artiste talentueuse Darling Kink, afin d'illustrer certaines de mes histoires BDSM.

La première décrit un voyage sur une île paradisiaque avec l'un de mes soumis, en février 2020.


Ceci est la première illustration de cette histoire, que je posterai ici divisée en 3 parties et 3 illustrations.

Partie 1 : ci-dessous

Partie 2 : https://www.dominatrixdiary.com/post/partie-2-cagedechastete

Partir 3 : a venir


Il y a une version française et une version anglaise pour chacune. Ci-dessous, la première partie de cette histoire en français.


Darling Kink - The Infinity Pool [A paradise Island | L'île]



C’est par un après midi d’hiver hong kongais que j’ai fait la connaissance de Sean lors d’une séance dans mon donjon. Il fait partie des rares personnes que l’on contemple donner et se donner à l’autre, sans compter, offrant toute son attention, sa personne, son énergie: tout ce qui les constitue. Sean ne faisait aucune économie de son être lors de nos entrevues: il donnait tout, comme s’il n’était d’aucune importance qu’il ne revienne pas indemne d’avoir tout sacrifié sur l’autel du plaisir de l’autre.

Nos rencontres hong kongaises sont devenues rapidement régulières et il a été question de se découvrir ailleurs, et pourquoi pas dans le pays natal de ce chinois ayant grandi aux Philippines, sur une île aux allures de paradis qu’il était heureux de me faire découvrir.

Pendant plusieurs jours nous avons pu alterner nages dans l’océan, marches dans un sable immaculé, ces activités n’étant que secondaires comparées aux heures que nous avons consacré à la vénération de mon corps, et plus particulièrement de mes jambes et de mes pieds, Sean dédiant un fétichisme profond à ces parties du corps féminin. Je dois avouer qu’avant lui, mon intérêt pour cette pratique était beaucoup plus restreint. J’appréciais la vénération de mes pieds comme une marque d’humilité et de soumission de la part de mon partenaire, voire une danse bancale mais sensuelle qui ouvrait sur d’autres perspectives. Le culte que Sean voue à mes longues jambes m’a offert l’éventualité de milliers de nouveaux orgasmes et l’exploration croissante de mes propres perversions. La dévotion extrême dont il faisait preuve était en elle même un spectacle dont je ne me lassais pas: ses yeux mi clos me rappelaient l’expression des martyrs en souffrance - un mélange de plaisir violent et de soumission infinie, ses mains accueillant mes pieds dans leurs paumes se faisaient réceptacles de la dévotion que montre un fidèle en prière, jusqu’à ce que ces dites mains portent mes orteils à sa bouche et comme pour accompagner le contact de l’orifice avec l’objet du désir, l’étreinte des mains se fait plus forte, les doigts font pression sur la plante, et dans la bouche disparaissent les reliques sacrées et profanes, vénérées et éprouvées…

Une pratique n’est que peu de chose sans la ou le partenaire adéquate, sans avoir vécu l’harmonie des corps et des esprits nécessaire au lâcher prise total.


Suite à ce séjour, je suis revenue plusieurs fois aux Philippines, autant motivée par la découverte du pays que par la perspective d’approndondir notre relation et notre sexualité, mélange de relation D/s, de fétichisme et de SM.

Puis il a été question d’élargir le champ de nos investigations géographiques, métaphore de nos explorations sexuelles…


Nos excursions a travers le monde nous ont menés sur un atoll privé de l’océan indien, un séjour pendant lequel je me suis autant émerveillée des raies manta et des requins qui peuplent cet atoll fantastique que des mille et une techniques maintenant parfaitement maitrisées de Sean pour me faire jouir.

Dans la piscine à débordement qui longe le restaurant du resort et se déverse dans l’horizon, Sean me masse les pieds tandis que je me délasse sur un canapé flottant. Seules ses mains et son visage dépassent de l’eau, il me fait penser a un conducteur de calèche zélé alors qu’il replace mon canapé flottant au milieu de la piscine, lorsque celui-ci se laisse porter trop loin par la brise. Il attrape les montants du canapé et tire l’embarquation lentement tandis que je déguste mon cocktail en appréciant la vue, l’ocean d’un bleu parfait qui s’étire a perte de vue. Il est temps ensuite de continuer le massage. Je jouis intérieurement des regards des quelques personnes alentours posé sur nous, espérant que l’engouement plein de sensualité dont fait preuve Sean comme à son habitude donne des idées aux femmes présentes, ainsi qu’à à leurs compagnons.


A suivre... 1/3

Don't Miss Out

Or click here to subscribe to my newsletter

and receive my latest news and tours around the world

  • Twitter
  • onlyfans
  • manyvids
  • fetlife
  • Facebook
  • Tumblr

©2018-2020 by Mistress Euryale - Dominatrix in Hong Kong | Paris | Singapore | Australia | Switzerland | Belgium